menu

  • ACCUEIL
  • Présentation
    • Photos
    • Diaporamas
  • Newsletter

    lundi 26 octobre 2020

     Lundi 26 Octobre 

    Bonjour à tous 

    Hé voilà c'est terminé pour le Tour de Bourgogne avec un retour en voiture vers la Bretagne qui se passe bien. 

    Un peu de repos et retour au boulot. 

    Vivement le prochain tour ! Pour l'instant rien de prévu mais je ferai certainement encore un tour avant la fin de l'année. 

    Au moins pour la Festive 500 comme l'année dernière. 

    (Festive 500 = 500 kilomètres entre Noël et le jour de l'an)

    Je vous mets en lien le récit complet et les photos dans l'ordre chronologique pour ceux qui auraient manqué certains jours ainsi que la carte du parcours. 


    Le tour de Bourgogne vélo du 18 au 25 Octobre




    A très bientôt André 


    dimanche 25 octobre 2020

    Le tour de Bourgogne J8

     Dimanche 25 Octobre 

    Châtillon en Bazois - Nevers  : 95 kilomètres 


    Je suis un peu perdu dans l'heure ce matin, j'avais oublié le changement d'horaire ! 

    Il est donc 7h30 quand je suis prêt à quitter mon bivouac tout près de la voie derrière une haie.

    Ça commence bien, j'ai crevé de la roue arrière ! 

    Ha ces pneus allemands ! Increvable sur la route mais dès qu'on va un peu dans les champs, leurs flancs sont si fragiles que l'on crève avec une simple ronce.

    Heureusement il fait jour et je change la chambre à air. 



    Une fois réparé, c'est parti pour Cercy-la-Tour dans un premier temps. 

    Je parcours un tas de méandres du canal puis il redeviens un peu plus rectiligne ensuite.



    Je passe Châtillon en Bazois désert en ce dimanche. Il fait un temps correct et 10 degrés. Ça va pas durer malheureusement. 






    Le canal est toujours aussi désert et point de joggers ou de cyclistes. Il faut dire que la pluie va tomber de 9 heures à 11 heures sans discontinuer. Une pluie bien froide !

    Une des rares péniches à naviguer ce jour.




    J'aperçois le château du Tremblay.




    Concours de pêche à Cercy-la-Tour, ils sont courageux sous la pluie ! 



    Je fais une pause café bien mérité dans un des rares cafés ouvert ce dimanche. 


    Cercy-la-Tour 


    La pluie cesse de 11 heures à 13 heures. Je sèche un peu en roulant jusqu'à la pause de midi à Decize. 



    J'y arrive à midi pile. Un supermarché me permet de faire quelques courses. J'oublie tout le temps d'anticiper la fermeture des magasins le dimanche. En même quand je roule depuis un moment à vélo, je sais plus trop quel jour on est !


    Decize


    Je donne quelques bouts de pain aux cygnes avant de m'arrêter déjeuner sur un banc. 




    A peine reparti, retour de la pluie à 13 heures et ce jusqu'à l'arrivée à Nevers. 


    Ça mouille !

    Nevers en vue, la fin n'est pas loin ! Je dois encore traverser la ville pour me rendre chez Olivier à quelques kilomètres de là. 



    J'arrive enfin à destination ! Je rencontre à nouveau Olivier qui m'offre un café. On discute un peu et je charge mon vélo et mes bagages, prêts pour le retour sur Concarneau demain. 

    Ce soir, je reste à l'hôtel à Nevers, le même qu'à l'aller car je ne vais pas faire la route après  95 kilomètres de vélo ! 

    Retour tranquille donc demain en journée pour environ 700 kilomètres. 



    Voici donc la fin de cette aventure Bourguignonne. Un voyage sympathique, au calme et avec une météo dans l'ensemble plutôt favorable. Seulement deux jours de pluie sur huit.

    La température est passé de 0 degré le premier matin à 17 degrés le troisième jour ! Une moyenne de 12 degrés le matin je pense. 

    Au niveau de l'hébergement, trois bivouacs, deux campings, un hébergement et une auberge. 

    Des rencontres aussi avec notamment Véronique à Chalon sur Saône et Pascale de Monceaux les Mines. 

    Sinon que dire ! Les canaux sont quand-même un peu monotones par moments ! 

    Ils sont différents et mon préféré est celui de Bourgogne. 

    J'ai utilisé ce guide pour ce voyage :



    A bientôt pour de nouvelles aventures !

    Merci de m'avoir suivi et merci aussi pour vos commentaires. 

    André 

    samedi 24 octobre 2020

    Le tour de Bourgogne J7

     Samedi 24 Octobre 

    Auxerre - Chatillon en Bazois : 124 Kilomètres 




    Départ de bonne heure ce matin de mon Palace Auxerrois où j'ai très bien dormi. 

    Je quitte donc Auxerre à 7h30 et il ne pleut pas, youpi !

    Il fait encore nuit et 11 degrés. 


    Je vais suivre le canal du Nivernais ou l'Yonne en alternance toute la journée. 

    Le ciel se lève rapidement et le temps restera au gris tout le jour.




    Par moment, le canal et l'Yonne sont bord à bord et se confondent. 




    Ce canal est très différent de celui de Bourgogne car il n'est pas bordé d'arbres en permanence. Il serpente même quelques fois à travers champs. 




    Une petite pause bienvenue. 



    A midi, je suis à Clamecy. Je fais quelques courses et visite un peu. 





    Je déjeune quelques kilomètres plus loin d'un boeuf bourguignon. J'en profite pour sécher ma tente encore un peu humide d'avant hier. 

    Une bonne heure de pause.



    C'est reparti pour Corbigny d'abord et Chatillon en Bazois ensuite.

    Aucun navire de quelques sortes ne navigue sur le canal. 

    De même, je pensais voir du monde se promener ou faire du vélo en ce samedi mais rien, personne ! 

    Le canal reste désert. Au moins je suis pas gêné. 





    Une écluse originale !



    J'arrive à  l'échelle d'écluses de Collancelle. Il y a 16 écluses en trois kilomètres. C'est vraiment impressionnant. Par endroit, une tous les 100 mètres. 

    Dommage  quelles ne soient pas en ligne, on aurait une belle perspective. 

    Une touche d'originalité, elles ont toutes une couleur différente.




    Après l'échelle de Collancelle, se sont les voûtes du même nom. Le canal passe dans un tunnel pour éviter d'autres écluses nombreuses déjà. 


    L'entrée du tunnel 

    Je vois pour la première fois dans un jardin,  un élevage d'escargots.


    La sortie du tunnel 




    Un pont-canal près de Chatillon en Bazois, terme de mon étape du jour.

    Ce soir, bivouac près du canal, après avoir dîné près du pont-canal désert. 

    Je suis dans un champ bien tranquille. 

    A demain André.